samedi 24 mai 2014

Le puzzle racer > work in progress 2

Le voilà !

Il est de retour, et il n'est pas content.
Pas content parce-que pour un tas de raison je l'avais un peu mis de côté.
Mis de côté, mais pas oublié. Ah ça non !
Si tu décides de te lancer, comme beaucoup ces temps-ci, bricoler un café racer ou toute autre prépa nécessite un peu de sous (j'en ai pas !) des idées à toi (j'en ai plein) des idées venant d'ailleurs (pour gagner du temps et ouvrir tes shakras) du temps, et une motivation constante.


C'est ce dernier point qui fait souvent défaut et qui te pousse à lire dans les petites annonces des phrases du genre "projet à finir"...

Seulement voilà : si il y a au moins une chose qui m'anime, c'est bien de finir ce que je commence.
Et puis il a quand même une bonne bouille mon Puzzle Racer !

Donc je me suis repenché sur son berceau.
C'est loin d'être fini puisque tu le sais : le diable se cache dans les détails ! et notamment dans la finition.
Quelle galère ! mais aussi quel plaisir de fignoler autant que faire se peut chaque raccord, chaque écrou.
Il en reste des choses à faire !
Pourtant je ne résiste pas au plaisir de te montrer ou j'en suis, même si je laisse sortir Suzette sans artifices, sans même un coup de peigne.



Plusieurs petits soucis électriques subsistent, le raccord titane/aluminium du silencieux ne me plaît pas, les fixations de la coque arrière non plus. Les pneus ne sont pas terribles. Je n'ai pas encore trouvé de clignotants qui me satisfassent ou même un support de plaque qui ne casserais pas trop la ligne générale.
Tu vois ! j'ai pas fini de rire avec ces trucs.

Mais tout de même : la moto fonctionne correctement, le moteur prend ses tours, le silencieux Shark, marié au filtre K&N fait un bruit des plus agréables sur ce twin au son d'origine moyen. Le tout prend un caractère bien trempé.
Héhé ! ça sent la poudre ! 
Bon ok, la petite poudre. Une poudrinette. Sûr, ça change du 1100.

Mais quel plaisir !


Lightweight ;-)






A SUIVRE !  (évidemment !)

2 commentaires:

  1. C'est toujours les petites trucs qui volent le temps!!

    RépondreSupprimer
  2. C'est sûr ! je n'en reviens pas.

    RépondreSupprimer