mardi 6 septembre 2016

Montée historique des Pierres Dorées, épisode 1

Yannick (au guidon) et Alain (au panier ;-) ) Un style et un coup de guidon toujours aussi généreux... Sans parler de leur accueil ! Quel plaisir ! (Yamaha 900XJ/Polyfay)


Pour une première, c'est une jolie première !
Le très actif Club Motocycliste du Beaujolais (CMB), fort d'une toute nouvelle section "historique", a organisé ce week-end du 5 septembre la première Montée Historique du Beaujolais.
Notre région regorge de sites propices à l'établissement d'une telle épreuve, mais celui retenu par nos amis du CMB a fait l'unanimité. Cette portion de la départementale 116, conduisant du lieu dit "Le Saule d'Oingt" jusqu'au col du Châtoux déroule sur 2600m une piste large et globalement bien revêtue. 
Cette montée au dénivelé marqué (départ à 553m d'altitude pour une arrivée à 725m) a été jugée plutôt rapide malgré de fort beaux passages sinueux,  ce qui a motivé l'installation de  chicanes dans les bouts droits.
Tout cela s'inscrit dans un paysage des plus bucoliques et, d'où que l'on se trouve sur le parcours, on peut détailler un paysage à perte de vue sur la Calade, le Val de Saône, la plaine de l'Ain et les Alpes qui se découpent à l'horizon. De l'autre côté, moins visible mais bien présente, la Vallée d'Azergues s'élève en direction du Haut Beaujolais. Superbe !

Comme toujours, il est important de signaler que l'organisation et la tenue de ce type de manifestation n'est pas simple. Dans ce contexte on ne peut que saluer l'expérience de l'un des plus vieux clubs de la région ! 
Près d'une centaine de participants ont répondu présent pour l'occasion. Étaient retenues les motos des origines jusqu'en 1986, ainsi que des side-cars et quelques bitzas.
Les clubs locaux, la "Vieille Bécane Beaujolaise"(VBB) en tête, sont venus participer et soutenir l'initiative, tout comme les Locteux, entre autres. Des pilotes invités ont pu également profiter du superbe  tracé, dont l'incontournable Maurice Maingret ou le président de la VBB, Joaquim "Corbeau" Fernandes.

Le départ, et Jean-Pierre Villemagne qui cabre sont Honda 500 XLS... Gaz !


J'ai rejoint le paddock à dos de Mamy ZRX, via des routes que je connais bien, au cœur de cette région qui a donné son nom à la montée du jour : Les Pierres Dorées.
Si tu n'es pas du coin, il faut imaginer que tous les villages, hameaux, bâtiments sont construits dans le calcaire local dont la teinte ocre/orangée apparait dorée au soleil. C'est quelque chose ! 
C'est dans ce décors que dès 9h ce dimanche les moteurs ont commencé à rugir. 
Pour le néophyte cela peut paraitre incongru, voire déplacé. Mais l'amateur éclairé attend, aux aguets, prêt à identifier à l'oreille la mécanique dont la rumeur emplit l'atmosphère, et rebondit sur le relief avant que le bolide n'apparaisse.

C'est toujours pareil : cela me ravit. Impossible de rester impassible. Que ce soit une "entretubes" ou une "youngtimer" c'est un véritable plaisir que de regarder monter ces mamies et leurs pilotes. Les règles sont simples : point de chrono, du spectacle pour les pilotes et le public. Public qui accédait à la montée gratuitement, comme c'est le cas en général sur les démos.
La procédure de départ est simplifiée, les motos partent toutes les 30s environ, et redescendent ensemble par le même tracé, une fois que toutes sont montées. Le parcours est placé sous la surveillance de commissaires de piste et chaque pilote est libre de laisser "parler la poudre", tout en respectant les consignes de prudence édictées lors du briefing avant départ.
Le tout dans une ambiance chaleureuse et détendue.
J'ai assisté aux montées du matin avec Pierre, le photographe attitré de la Vieille Bécane Beaujolaise, entre autres.  Coups d’œils et commentaires avisés, nous avons arpenté la montée jusqu'à nous retrouver perchés sur un talus, à trois bons mètres au-dessus de la piste ! Et que dire des mûres en quantité industrielle sur chacun de nos spots photos ? Ah ! 


Pierre Herzog, photographe émérite et compagnon de crapahut ! Merci ;-)

Bien entendu tout cela ne vaut que si on peut le partager (sauf les mûres, trop fragiles pour être transportées...) C'est donc avec grand plaisir que je me suis retrouvé attablé sous l'auvent du camping-car de Pierre et Muriel, en compagnie d'une bande de pilotes dont l'humour n'a d'égal que leur coup de guidon... c'est dire si on se marre ! ;-)  
Sandy et Patrick, Didier, Franck, Titus, François et Bernadette, Christian, Norbz...Comme tous dans le paddock, c'est la passion qui les anime; C'est avec flamme que les anecdotes fusent durant la pause déjeuner. C'est quasiment indescriptible, et parfaitement communicatif. La bonne humeur générale efface les tracas mécaniques, les problèmes de carburation et les douleurs articulaires !

La thérapie de groupe, d'abord interrompue par un dessert glacé (merci !) prend fin avec l'appel des différentes séries, classées par couleurs, au départ.
Gaz ! 
La météo plus que clémente a permis d'exploiter à fond ce dimanche de septembre, avec notamment un public assez important venu profiter de la fraicheur de l'altitude pour regarder passer les bécanes.

Il semble que l'objectif du CMB ait été atteint, et tout concoure à penser que cette montée en appelle d'autres.
C'est bon signe car les montées historiques, moins contraignantes à organiser que des courses officielles, se multiplient avec bonheur. Il faut saluer l'engagement des clubs et associations qui le permettent et bien sûr, les nombreux bénévoles qui les font vivre... 

Pourvu que ça dure !

Oui, j'ai fait des tas de photos ... rien que pour toi !
Enjoy !


Norton "Model 18"? circa 1925










Eric Millot, Yamaha TZ750






350 Gillet Herstal








Norbz chevauche "la bauta" Moto Guzzi 1000








Le train avant d'un side-car Kawasaki ZX12-R/Choda rallye








Patrick Theureau et sa Yamaha 650 XS préparée par ses soins








Jean-Marc "Titus" Muriat, aux prises avec son 750 Honda récalcitrant








Michel et Yannick, réglages de casque !








Rickman Honda 750






Lambretta "endurance"








Franck "Balto" Gros-Balthazar sur sa Kawasaki 650Z








Luc Monery et son 1000 Voxan Café Racer






Honda CB450








Les chouettes pots "Jim Lomas" de la Yamaha 350 RDLC de Noël Cuisinier








Sandy Theureau, Honda 125CB








Heu ... rien, celle là je l'aime bien ! (roue avant de 23" de 500XLS)








Didier Gillet et sa magnifique Laverda 500 Formula








John Humpherson au guidon, Roger Pequignot lève la jambe ! Basset à moteur Honda 650




A suivre ! ;-)

11 commentaires:

  1. j'adore ton texte ! tellement rare de voir une si belle écriture sans faute d'ortographe (ou peut être une !) bizzzzz
    muriel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Muriel, c'est trop d'honneur ! ;-) (et je crois bien avoir corrigé la faute ...)

      Supprimer
  2. Beau reportage... comme toujours.
    J'aime bien ce genre de manifestation à l'ambiance bon enfant.
    A Coligny le 25?

    Daniel

    RépondreSupprimer
  3. Super ...et merci pour la photo d'ouverture !!!
    Sinon, le scooter "endurance" photographié est un Lambretta qui a couru en Italie pendant sa jeunesse .
    Trouvé à l'état d'épave et "reconstruit" par notre voisin de paddock qui restaure et entretient des motos classiques à Roanne .
    Merci pour ce superbe reportage (comme toujours) .
    Yannick

    RépondreSupprimer
  4. De rien Yannick ! et merci ;-)
    J'ai corrigé la légende de la photo du scoot, avec tes commentaires ici c'est impec'
    A bientôt !

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir, et bravo pour ce panel de photos qui retrace bien le week-end. Merci également pour les 2 photos qui concernent mon fabuleux 500 xls. Ha, la roue avant de 23 pouces!!! Il m'arrive de me demander (au milieu d'un virage rentré un peu trop fort) si je ne devrais pas envisager une transformation. Mais finalement, ... ça passe. Sauf quand il faut freiner fort. Pour info, je suis de Millau (12), et je ne regrette pas le road trip. Vous vivez dans un beau coin et vos routes sont presque aussi belles que par chez moi. A l'année prochaine ?
    Santé et robustesse.

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour ce sympathique message !
    J'aime bien le "au milieu d'un virage rentré un peu trop fort" ... tant vous sembliez à la limite de partout ! j'ai même mis un certain temps à identifier le bon vieux XLS derrière ce bolide ;-) :-)
    Bravo pour le road trip, ça en fait des bornes depuis Millau... chapeau !
    A l'année prochaine, avec plaisir !
    Flo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  7. Pour ma première montée,ce fut 1 moment Historique,c'est notre "régional circus" à nous! et ça donne envie d'en refaire.
    Super ambiance ,belles photos,et reportage tip top !
    Michel honda 750 cbx

    RépondreSupprimer